• Katia Meyer

SE POSER LES BONNES QUESTIONS

Comment trouver en soi le chemin de guérison ou de croissance personnelle



Tout chemin commence par un point de départ ... dans cet article je vous parle du point d'interrogation.


M'enfin ... ? Pourquoi devrais-je m'interroger ? J'ai déjà assez de confusion en moi !


Oui justement ... s'interroger ce n'est pas créer plus de confusion en soi ... bien au contraire, c'est éclaircir et trouver sa justesse.



S'interroger c'est rechercher en soi sa justesse, son chemin de croissance et de guérison.


L'art du questionnement


Quelle que soit la problématique qui vous touche en ce moment ou le blocage qui vous préoccupe, je vous invite d'abord à prendre quelques minutes pour vous.

Respirez profondément, recherchez un endroit silencieux et prenez un stylo, une feuille de papier et découvrons ensemble comment vous pouvez trouver en vous vos réponses et vos solutions.


D'abord le ressenti dans le corps


Commencez par "scannez" votre corps, votre intériorité, de haut en bas et de bas en haut pour prendre conscience des zones qui demandent votre attention. Cela peut-être des picotements, des lourdeurs, des tensions. Accueillez sans jugement. Juste être présent à soi. Etre à l'écoute du soi, de notre intériorité. N'interprétez pas trop vite. Soyez présent à ce qui est présent. Ramener votre attention à votre ressenti dès que vous sentez que le mental prend le dessus.

Notez vos ressentis.


Sondez maintenant vos émotions

Que ressentez-vous en pensant à la problématique qui vous touche en ce moment ? Essayez de définir au plus près les émotions qui vous traversent. Si besoin faites-vous aider par les nuances se trouvant sur cette image =>


Que ressentez-vous dans votre corps lorsque vous vous reliez à cette émotion ? A ces émotions ?

Dans quelle partie du corps cette émotion se trouve en vous ? Comment cela réagi en vous ?

Une couleur y est-elle associée ? Une forme ?

Un lieu ? Une personne ?


Qu'est-ce qui déclenche cette émotion ?

Qui déclenche cette émotion ?

  • Un besoin non satisfait ?

  • Une peur ?

  • Une frustration ?

  • Un manque ? un trop ?

Soyez objectif - identifier et nommer ses émotions est un chemin qui demande d'être authentique à soi.


Les déclencheurs d'émotions sont multiples et si vous êtes à la recherche de la cause qui engendre une émotion qui vous perturbe soyez bon et doux avec vous.

Ici aussi notez vos émotions, ce qui vous est apparu, les liens que vous faites avec votre histoire, votre passé.



Observer ses pensées


Savez-vous que l'on a plus de 6000 pensées par jour !

Eckart Tollé (Enseignant spirituel et auteur contemporain) explique souvent qu'il ne faut pas croire toutes nos pensées ... et qu'en observant les événements en tant que témoin (et non en tant qu'acteur) nous nous détachons de nos émotions. Cette attitude permet l'émergence du discernement.


Observer le flux de nos pensées, le va-et-vient bruyant est un apprentissage.

Se questionner, se sonder n'est pas cette agitation de notre mental.

Observer c'est nous mettre un peu en retrait de ce bruit intérieur afin de prendre conscience de ce qui se joue dans notre mental. Qu'est-ce qu'on se raconte ? Qui parle ? Quel ton ? Jugement ? Supériorité ? Victime ? Compatissant ? Exigeant ?

Là aussi, je vous invite à questionner votre mental, vos pensées, vos croyances.


Affiner et orienter son désir


S'interroger, se sonder, fouiller en soi ... permettent de se trouver et de rester dans le mouvement.

Le mouvement qui nous fait grandir, qui nous pousse à devenir cette meilleure version de nous-même.


Notez régulièrement, tenez un journal et ainsi découvrez petit à petit les mots qui reviennent tout le temps, les phrases toxiques, les croyances limitantes ... ces invitations à transmuter, à transformer, à évoluer vers votre épanouissement personnel.


Le chemin de croissance est un perpétuel questionnement ... celui qui nous permet de ne pas rester sur nos certitudes, nos terres sèches, rester dans la question, dans le mouvement, fleurir, ... sont les étapes de la guérison. Celle-ci serait incomplète et totalement égocentrique si elle ne comportait pas aussi la dimension de la relation aux autres et le développement de notre dimension spirituelle. Nous en reparlerons dans un prochain article.


Affinez votre questionnement, nommez vos blessures et libérez le chemin de croissance afin que votre désir soit clair, vivant et aimant.


Je reste bien évidemment à votre disposition en cabinet ou en visioconférence afin de vous soutenir dans cette démarche de questionnement et de vous apporter mon soutien pour trouver les éclairages nécessaire à cette croissance.


Bien à vous,


Katia Meyer

Thérapeute holistique

www.onepace.ch



Posts récents

Voir tout